23 janvier 2017

Tenter de faire du mieux que l’on peut

C’est en sortant de la bibliothèque que je croise Mme S. Elle me présente ses condoléances du ton qu’ont les bonnes gens. Elle veut manifestement me réconforter. Quelque sotte cousine doit lui affirmer régulièrement qu’elle seule, Mme S., sait trouver les mots dans les situations douloureuses. A force, elle a fini par s’en convaincre.  Dans Vivre près des tilleuls de L’Ajar Il n’y a jamais de fin à Paris et le souvenir qu’en gardent tous ceux qui y ont vécu diffère d’une personne à l’autre. Nous y sommes toujours revenus, et... [Lire la suite]
Posté par onigiri no kuni à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]